Le principe de la loi Girardin

Le dispositif Girardin s’adresse aux entreprises et aux particuliers qui souhaitent investir dans le développement industriel ou la construction de logements dans les territoires d’outre-mer. En effet, ces départements éloignés de l’Hexagone ont souvent de gros besoins infra-structurels. Les coûts sont plus chers que dans la métropole et faire appel à des fonds privés permet d’accroître les moyens.

Investir dans le développement outre-mer

Guadeloupe, Martinique, Mayotte, la Réunion, la Polynésie française, Saint- Barthélémy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna… Ces noms évoquent des endroits de rêve, mais qui sur le plan du développement économique et structurel ont d’énormes besoins. La mise en place de la loi de défiscalisation Girardin vise à lever des fonds pour financer des projets de développement dans les DOM-TOM. Ces territoires se trouvant à des milliers de kilomètres de l’Hexagone ont besoin de moyens financiers conséquents pour rattraper leur retard de développement. Les particuliers et les entreprises peuvent ainsi investir dans des projets économiques qui contribuent au développement de ces territoires tout en bénéficiant de réductions fiscales attractives.

Des solutions d’investissement attractives

La loi de défiscalisation Girardin doit son nom à Brigitte Girardin, la ministre chargée de l’outre-mer de 2002 à 2005. Les DOM-TOM ont d’importants besoins en matière de développement économique et structurel. Inciter les particuliers et les entreprises à investir dans ces économies permet de créer et de développer des infrastructures qui contribuent à l’amélioration et au bien-être des habitants de ces départements. Ces derniers se disent souvent oubliés par le pouvoir politique en place dans la métropole. Les règles générales de la loi Girardin, qui arrivait à échéance le 31 décembre 2017, ont été prorogées jusqu’à fin 2025 pour intensifier les investissements. Les particuliers qui ont opté pour ce type de placement se disent globalement satisfaits bien qu’avec la mise en place du prélèvement à la source, la rentabilité varie. On constate ainsi un écart croissant entre l’investissement et la réduction d’impôt.

Investir dans les économies des Outre-mer

La suppression de la loi Pons  et de la loi Paul a été suivie par la mise en place de la loi de défiscalisation Girardin. Les particuliers qui investissent dans l’achat d’un logement neuf dans les DOM-TOM ou les entreprises porteuses d’un projet économique bénéficient d’une réduction d’impôt substantielle. Tout le monde peut profiter des avantages de la loi Girardin à condition d’être domicilié fiscalement en France métropolitaine ou quelque part dans les départements d’outre-mer. Ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt pouvant aller de 18 à 48 % pour l’achat d’un logement neuf.

Extinction progressive de la loi Girardin
Le mécanisme de la loi Girardin