Qu’est-ce que le dispositif Girardin ?

En mettant en vigueur la loi de défiscalisation Girardin, le but du Gouvernement est d’encourager l’investissement locatif dans les départements et collectivités d’outre-mer. Les contribuables français peuvent en tirer profit pour réduire de manière significative leur impôt sur le revenu.

Dispositif Girardin : en quoi ça consiste ?

Promulgué en 2003, le dispositif Girardin vise notamment à favoriser le développement économique et social des départements et communautés d’outre-mer : DOM (La Réunion, Guadeloupe, Guyane, Martinique et Mayotte), COM (Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon et Wallis-et-Futuna). Grâce à ce dispositif défiscalisant, les résidents fiscaux français peuvent prétendre à une réduction de leur impôt sur le revenu sous réserve qu’ils investissent dans des projets immobiliers ou industriels en outre-mer. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter directement reduire-ses-impots.net. Vous y trouverez également de plus amples détails sur les dispositifs de défiscalisation susceptibles de vous correspondre, comme la loi Pinel, Girardin, et autres. On compte en général deux types de dispositifs Girardin, à savoir le dispositif Girardin classique et le dispositif Girardin industriel.

Le dispositif Girardin classique

L’octroi de l’allègement fiscal Girardin classique est conditionné à la location nue d’un logement neuf ou en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) pour une période de 5 ou 6 ans minimum. De surcroît, ce bien se doit de constituer la résidence principale du locataire (qui peut être un membre de la famille de l’investisseur). Dès lors que toutes les conditions d’éligibilité sont respectées, l’investisseur pourra se voir octroyer un avantage fiscal de 18 % qui peut être majoré, d’un côté de 2 % à 3 % si le bien utilise une source d’énergie renouvelable, et d’un autre côté de 8 à 9 % si le bien se situe dans des zones urbaines dites sensibles. Cette réduction pourrait même aller jusqu’à 48 % dans le cadre d’un investissement Girardin social.

Le dispositif Girardin industriel

Comme l’indique son nom, la loi Girardin industriel est un dispositif à travers lequel le contribuable investit dans des équipements industriels neufs et les met en location à une entreprise se situant en outre-mer pour une durée de 5 ans. Cela va dans ce cas donner naissance à une société en nom collectif (SNC). En contrepartie de ce genre d’investissement, l’investisseur bénéficiera d’un allègement fiscal pouvant s’élever jusqu’à 120 % de la somme versée.

N.B. Que ce soit dans le cadre d’un investissement Girardin classique ou industriel, l’octroi de l’avantage fiscal dit « one shot » n’aura lieu que l’année suivant l’investissement.

Extinction progressive de la loi Girardin
Le mécanisme de la loi Girardin